COMPTE RENDU REUNION D’ECHANGES ET DE REFLEXION AU LENDEMAIN DU VOTE DU PCF
Jeudi 21 décembre 2006 Bourse du travail de Saint-Denis
Nous nous sommes retrouvéEs, militantEs communistes ou ex, pour une réunion d’échanges et de réflexions au lendemain du vote du PCF sur la " candidature de Marie George Buffet ".

Stratégie du PCF

Les motivations de la direction du PCFPour ceux –celles- qui sont engagéEs dans le processus des collectifs, l’attitude de la direction du PCF engendre de la colère, de l’incompréhension et même de la souffrance.

A-t-on affaire à un comportement sectaire et suicidaire ou bien un accord a t’il été passé dans notre dos avec le PS ?La consultation des communistes du 19/20 décembre
Le débat a également porté sur le scrutin. Tout le monde a contesté le bulletin de vote qui constitue, de par sa formulation, une tromperie et guide les adhérentEs dans leur vote vers une seule solution Marie Georges Buffet.
Mais au fond, cette situation éclaire d’une lumière crue le manque de démocratie dans le fonctionnement du PCF. En effet, comment des adhérentEs contactéEs par téléphone et qui n’ont pas participé à une réunion du parti depuis des mois peuvent ils –elles- se forger une opinion ?

De quels moyens ont disposé les communistes pour leur permettre de se faire une opinion par l’expression de points de vue contradictoires.

Les communiqués du Conseil National du PCF ne donnaient qu’un point de vue repris par les articles de l’Humanité qui n’avait pas été aussi manipulateurs depuis longtemps. Seuls les appels que nous avons rédigés donnaient un autre éclairage mais on nous a dit qu’ils ne favorisaient pas la sérénité du débat.

A cela il faut ajouter les conditions du scrutin; pas de secret du vote, pas d’isoloir.

Si dans les conditions actuelles, le vote majoritaire pour Marie Georges Buffet paraissait probable, par contre le rapport des forces a été faussé. Un examen des listes d’émargements serait sans doute instructif si on le compare avec le paiement des timbres et les cartes remises.
L’attachement au PCF
Beaucoup d’adhérents au PCF se sont interrogés sur leur appartenance au parti : faut il y rester ou le quitter ? Ceux qui veulent rester se posent la question de leur attitude durant la campagne ; pour l’essentiel ils ne mèneront pas la campagne pour Marie George Buffet et ne participeront à aucune souscription.


Ceux qui sont membres d’exécutifs sont encore plus interrogatifs : faut il quitter l’exécutif, suspendre sa participation ?.
D’autres pensent qu’ils n’ont plus rien à faire dans ce parti et qu’ils arrêteront leur abonnement à l’huma,
Ceux là ne veulent pas arrêter leur activité militante, ils souhaitent la poursuivre au travers des collectifs unitaires, des syndicats ou d’autres organisations du mouvement social.

  • Les Collectifs Unitaires de

    la Gauche Antilibérale

    et les échéances électorales

 La question de la nécessaire pérennité des collectifs est revenue comme un leitmotiv mais en s’interrogeant sur ce qui pourra les faire vivre alors qu’ils sont privés d’une des raisons de leur création, l’élection présidentielle.Certains pensent qu’il faut présenter malgré tout une candidature.


D’autres qu’il est nécessaire d’interpeller les candidats sur leur refus d’unité et de créer des espaces de débat dans les quartiers et les entreprises, donc de continuer à vivre comme structure politique en participant aux luttes.
D’autres encore pensent aux législatives, mais tous affirment la nécessité de maintenir la coordination nationale.

  • Un nouvel espace d’échange et de construction à construire

La proposition de création d’un espace des " communistes  unitaires " où pourront se rencontrer tous ceux qui se réclament de la culture communiste (membres ou non du parti), et qui ont travaillé à ce rassemblement unitaire antilibérale est très attendue. Mais cette " structure " si cela doit prendre cette forme doit être dotée d’un mode de fonctionnement réellement démocratique et ne surtout pas reproduire le mode de fonctionnement du parti.


Au-delà de cet espace d’échanges a été évoquée, par certainEs, la nécessaire création d’une force politique nouvelle.


que tous ceux –celles- qui sont intéresséEs transmettent remarques et propositions


Une prochaine rencontre se tiendra le 13 janvier avec une présentation et un débat sur ce que peut être cette nouvelle structure. Date et lieu à confirmer.


ADRESSER TOUT MESSAGE A rencontre.saintdenis@yahoo.fr


Pour discuter de l’avenir, http://communistesunitaires.over-blog.com